Depuis 1991

Un resto bien apprécié
par la communauté

Depuis 1991, le restaurant est l’hôte de la soirée Super Bowl. Le comité organisateur de cette soirée a remis plus de 75 000 $ dans le milieu du football scolaire et collégial d’Alma. Cet argent a entre autres servi à acheter deux tableaux indicateurs. Le grand Gala Métro Star s’est déjà déroulé dans cet établissement en 1992, en direct sur les ondes de TVA.

Le bar-restaurant Mario Tremblay s’est vu décerner à cinq reprises des trophées Mercuriades par la Société de développement commercial d’Alma et à une reprise le prix de l’innovation. Plusieurs personnalités du monde politique, y compris Brian Mulroney, Lucien Bouchard, Daniel Johnson (fils), Pierre-Marc Johnson, Jacques Parizeau, Jean Chrétien, Bernard Landry et Jean Charest y ont déjà pris un repas.

À propos de Mario

Mario Tremblay est né à Alma
le 2 septembre 1956

Travailleur infatigable, imprégné d’un désir de vaincre, combatif et constamment déterminé, Mario permettait à ses coéquipiers de respirer plus à l’aise dans les coins de la patinoire. Les partisans du Canadien se souviennent de lui comme d’un ailier droit qui se donnait entièrement à son équipe, fier de porter et de défendre les couleurs du Club de hockey canadien. Mario Tremblay se considérait lui-même comme un plombier, c’est-à-dire un humble travailleur habile à bourlinguer le long des rampes.

La carrière de hockey professionnelle du bleuet bionique a débuté en 1974 lorsque le Canadien de Montréal en a fait son 4e choix au repêchage, en 12e ronde. C’est à ce moment que le numéro 14 du tricolore commençait une longue et fructueuse carrière, en tant qu’ailier droit de 6 pieds et 196 livres. Il jouait aux côtés d’Yvon Lambert et Doug Risebrough.

Comme plombier, il en était un de luxe puisque durant deux saisons, celles de 1978 à 1979 et de 1982 à 1983, il marqua 30 buts! Il a fait partie de l’équipe qui a remporté le trophée prince-de-Galles en 1976, 1977 et 1978. Le 22 novembre 1983, Mario marqua son 200e but lors d’un match contre les Bruins de Boston. Il a remporté 5 coupes Stanley avec le Canadien de Montréal de 1976 à 1979 et en 1986. Il a également remporté la coupe Molson en 1983.

Le 17 mars 1986, durant un match contre les Nordiques, au forum, Mario Tremblay a été blessé à l’épaule lors d’une mise en échec de Robert Picard. Malgré deux interventions chirurgicales, il ne pouvait poursuivre sa carrière. Il a annoncé sa retraite du hockey le 22 septembre 1986.

Toutefois, il a eu la chance, chance qu’il a créée lui-même, de demeurer dans son domaine, le hockey. Ses services comme commentateur ont été rapidement requis à Radio-Canada et à CJMS. Analyste en compagnie de Claude Quenneville à CBF 690, il commentait à la radio en même temps que Gilles Tremblay faisait la description des matchs à la télévision. Il collaborait également à CJMS dans le cadre des émissions de Michel Beaudry et Pierre Trudel.

Le 17 octobre 1995, il a été nommé premier entraîneur du Canadien et son succès a été immédiat. Il succédait à Jacques Demers. Le 11 octobre 2000, le Wild du Minnesota jouait son premier match au Xcel Energy Center; Mario était derrière le banc, à titre d’entraîneur adjoint.

De 2009 à 2010, Mario s’est joint au Devils de New Jersey dans la LNH comme entraîneur adjoint avec Jacques Lemaire. Depuis 2011, il est commentateur sportif à RDS.